Le Pendu

LE PENDU

Initiation au Tarot psychologique  Le Pendu Des Chemins Verts Soi
Initiation au Tarot psychologique
Le Pendu
Des Chemins Verts Soi

Qu’est ce qui ne va pas chez le Pendu ? 

Ou plutôt, qu’est ce qui ne va pas chez nous, lorsque nous regardons cette lame ? 

Car il n’a pas l’air si malheureux que cela … 

Le Pendu semble totalement entravé, et pourtant, il ne l’est pas (point de corde autour du pied) 

Aucune marge de manœuvre : les mains du Pendu sont attachées dans le dos. Certes. Il n’a donc plus qu’une seule chose à faire : observer. Prendre du recul. Plutôt facile, quand on est suspendu. 

La tête en bas, il peut même voir les dessous de la scène, ce qui se trame au verso … ingénieux ! 

Vous l’aurez compris, avec le Pendu, on n’a pas le choix : on reste tranquillement à sa place, voire un peu plus haut, un peu plus loin. On ne va pas se jeter dans la mêlée. 

On ne cherchera pas, non plus, à défaire les liens qui nous attachent, soient-il réels ou imaginaires … 

On risquerait de tomber ou de les resserrer … 

Le Pendu est là pour nous dire : examine tous les tenants et les aboutissants de la situation, évalue, sous-pèse. 

Tout est en suspens. 

Et de cela dépend(u) notre salut. 

Peut-être aussi laisserai-je parler la runiste, qui ne peut manquer la référence à Odin, pendu neuf jours et neuf nuits à Yggdrasil avant de percer l’art sacré des Runes, dans une illumination. 

Il y a sans doute ici cette même idée de sacrifice : le sacrifice du temps, de l’action, de notre confort … le Pendu demande un effort, dans la passivité. De cet effort naîtra l’éveil, le printemps, le renouveau. L’illumination ?

Les bourgeons de l’arbre de vie pourront éclore sur la lame. 

Peut-être s’agit-il tout simplement – au cœur de cette inactivité fructueuse – de déterminer ce dont nous devons nous libérer ? 

Ce sera ensuite sera à L’Arcane sans nom de faire place nette, afin de bâtir sur de nouvelles bases. 

Pour aller plus loin

Ateliers d’initiation 

à une lecture intuitive et psychologique du Tarot de Marseille.